• 7 janvier 2015

    7 janvier 2015

    La réouverture !

    Plus de trois années après le début des travaux sur l'œuvre havraise d'Oscar Niemeyer, nous voilà en ce début de janvier 2015 pour découvrir ce nouveau Volcan : Le Volcan Niemeyer !
    7 janvier 2015 : nous étions tous Charlie...
     

    Au programme de cette soirée exceptionnelle,  l'Orchestre National de Lille, sous la direction de Jean-Claude Casadesus.
    Grand chef, grand programme : bienvenue dans notre Grand Volcan !

    "Longue vie au Volcan et à ses éruptions artistiques dont je ne doute pas, et auxquelles de tout cœur je souhaite les succès les plus telluriques". Jean-Claude Casadesus

  • 2011-2014

    2011-2014

    Le Volcan maritime

    Pendant les travaux, l'équipe du Volcan, les artistes, le public... ont investi pendant un peu plus de trois années la mythique gare maritime du Havre ! 

    Rebaptisé Le Volcan maritime, transformé comme il se doit (deux salles de spectacles, un espace de restauration, ainsi qu'un open space pour les bureaux), ce lieu emblématique du port a vécu pendant trois saisons une aventure colorée, chaleureuse... Riche en rencontres et en échanges, ce camp de base fut une expérience passionnante !

     

  • 2011

    2011

    Déménagement du Volcan

    Du 4 au 6 mai 2011, Octopus de Philippe Decouflé, est le dernier spectacle programmé au Grand Volcan avant la rénovation. Le Volcan s’installe à l’ancienne Gare maritime jusqu’à la fin des travaux.

    En 2009, Le Volcan sort d’une gestion associative pour devenir un établissement public (EPCC, « établissement public de coopération culturelle »), mais ce n'est pas tout.

    Après trente ans ans d'utilisation, le site Niemeyer fait l'objet à partir de l'automne 2011 d'une profonde rénovation : transformation du Petit Volcan en médiathèque, mise en conformité du Grand Volcan avec les normes les plus récentes, amélioration de l'acoustique, réaménagement des accès au forum et des espaces d'accueil du public... Ce vaste chantier durera au minimum deux ans.

  • 1993

    1993

    Un géant dans la ville

    Epopée du Royal de Luxe, avec Le Géant, de plus de neuf mètres de haut, parcourant la ville.

    Le Royal de Luxe est invité par Le Volcan en septembre 1993, et crée Le Géant tombé du ciel, une histoire poétique racontée à toute la ville. Il fera ses adieux au Havre lors d'un spectacle l'année suivante, avec Le Géant tombé du ciel : dernier voyage.

  • 1991

    1991

    Un Volcan reconnu

    1991

    Le ministère de la Culture unifie sous un même label un ensemble de Maisons de la Culture et de Centres de Création. Le Volcan est désormais une «Scène nationale».

  • 1990

    1990

    La Maison de la Culture s'appellera "Le Volcan"

    Le nom «Le Volcan» est choisi. Le Grand Volcan pour la grande salle, Le Petit Volcan pour la salle polyvalente.

  • 13, 14 novembre 1982

    13, 14 novembre 1982

    Inauguration de l’Espace Oscar Niemeyer (futur Volcan)

    La Maison de la Culture s'installe dans les nouveaux bâtiments conçus à cet effet par l'architecte brésilien Oscar Niemeyer, le père de Brasilia. L'architecture étonne ou séduit mais ne laisse personne indifférent !

    Projection du Napoléon d’Abel Gance, dans la Grande Salle.

    Musique créée et dirigée par Carl Davis – Wren Orchestra of London.

    Création d’une salle de cinéma Art et Essai : L’Eden

  • 1977-1978

    1977-1978

    Les travaux commencent...

    Début des travaux de l’Espace Oscar Niemeyer.

  • 1976

    1976

    Rendez-vous Place Gambetta

    Deux chapiteaux Place Gambetta pour accueillir les spectacles (actuel Espace Oscar Niemeyer)

  • 1967

    1967

    Intégration dans les locaux du Théâtre de l’Hôtel de Ville

    La Maison de la Culture du Havre ne dispose pas encore d’un lieu spécifique ; elle est d’abord abritée dans les murs du Musée avant d’investir, en 1967, les locaux du Théâtre de l’Hôtel de Ville où elle restera pendant quinze ans.

  • 24 juin 1961

    24 juin 1961

    Discours inaugural d’André Malraux

    «  II n’y a pas une maison comme celle-ci au monde, ni même au Brésil, ni en Russie, ni aux États-Unis. Souvenez-vous, Havrais, que l’on dira que c’est ici que tout a commencé. »

    On ne pouvait rêver plus illustre parrain!

    La Maison de la Culture est donc née en 1961 d'une belle utopie, celle de l'art pour tous, chère à André Malraux. Première Maison de la Culture en France, créée et inaugurée par le ministre de la Culture du Général de Gaulle, l'établissement ouvre l'ère de la décentralisation culturelle.