Concerto Köln

Concerto Köln

Metastase et Farinelli

Valer Sabadus et Concerto Köln offrent ici un aperçu musical de l’univers d’une amitié extraordinaire : celle des « caro gemello », Farinelli et Metastase.

programme
Antonio Caldara (1670 – 1736)
Sinfonie tirée de La morte d’Abel en fa mineur (création en 1732 à Vienne) - Larghetto / Andante
« Quel buon pastor son io », air d’Abel tiré de La morte d’Abel (création en 1732 à Vienne)  - Andante
« Questi al cor fin ora ignoti », air d’Abel en si mineur tiré de  La morte d’Abel
(création en 1732 à Vienne) - Larghetto
Sinfonia en si bémol majeur tirée de Sedecia (création en 1732 à Vienne)  - Larghetto / Allegro

Nicola Porpora (1686 – 1766)
« Non giova il sospirar », Air de Tirsi en sol majeur tiré de l’Angelica (création en 1720 à Naples)
« Senti il fato », Air en mi bémol majeur tiré de Polifemo  (1735) - Allegro
Sinfonia en sol majeur tirée de l’Angelica - Presto
« Il pie s’allontana », Air de Tirsi en do majeur tiré de L’Angelica (création en 1720 à Naples) - Andante
« Alto giove », aria tirée de Polifemo (1735) Acte III-v - Lento / Andantino / Lento

Francesco Maria Veracini (1690 - 1768)
Ouverture VI en sol mineur pour 2 hautbois, basson, cordes et basse continue - Allegro / Largo / Allegro / Menuet

Riccardo Broschi (1698 – 1756)
« Se al labbro mio non credi », Aria en fa mineur tirée d’Artaserse
(composée avec Hasse, création en 1734 à Vienne) - Largo

Geminiano Giacomelli (1692 - 1740)
« Amor, dover, rispetto », Aria en mi majeur tirée de Adriano in Siria
(création en 1733 à Venise au Teatro San Giovanni Grisostomo) - Allegro

Plongez en plein XVIIIe siècle avec le castrat le plus célèbre de l’histoire de la musique : Carlo Broschi, surnommé Farinelli… Interprété ici par l’immense Valer Sabadus. Ce programme montre différentes facettes de Farinelli et ne se limite pas à ses airs les plus célèbres. Son ami Metastase, immense librettiste, était en quelque sorte son double, tous deux commencent leur carrière en même temps, en 1720, Farinelli comme tout jeune castrat et Metastase comme librettiste pour l’épopée d’Angelica et Medoro. Dès lors leur carrière est lancée et tous deux connaîtront le succès international. Les deux amis travailleront ensemble jusqu’à la fin, laissant de nombreuses partitions et lettres jusqu’à mourir tous les deux la même année, en 1782 à quelques mois d’écart. Le programme musical de cette soirée se veut représentatif d’une journée de travail des deux immenses artistes que furent Farinelli et Metastase, personnalités incontournables du XVIIIe siècle. Musique chantée par Farinelli, ou simplement susceptible d’avoir été entendue par lui, ou musique écrite avec les crayons de compositeurs qui continueront à faire vivre l’esprit de Metastase jusqu’au début du XIXe siècle.

Pour ce programme exceptionnel, il fallait un ensemble orchestral de premier plan – Concerto Köln – et un soliste capable d’endosser l’habit de Farinelli, immense gageure, ce sera le magnifique contre-ténor Valer Sabadus, né en 1986 en Roumanie. Il grandit dans une famille de musiciens et y reçoit ses premières leçons de violon et de chant avant de commencer à dix-sept ans sa formation de contre-ténor à l’Université de Musique et des Arts du spectacle de Munich, où il étudie auprès de Gabriele Fuchs.

 

 

  • images

  • informations pratiques

    Durée : 1h45 avec pause

  • distribution

    Valer Sabadus contre-ténor 

    violons I  Markus Hoffmann, Frauke Pöhl, Stephan Sänger, Horst-Peter Steffenl
    violons II  Jörg Buschhaus, Antje Engel, Hedwig van der Linde, Chiharu Abe
    altos  Antje Sabinski, Aino Hildebrandt, Claudia Steeb
    violoncelle  Jan Kunkel, Alexander Scherf
    contrebasse  Jean-Michel Forest
    hautbois  Lidewei de Sterck, Daniel Lanthier
    basson  Lorenzo Alpert
    luth  Michael Dücker
    clavecin  Luca Quintavalle

     

  • production

    L’ensemble est soutenue par MBL, spécialiste de chaîne haute-fidélité.

  • liens

    > Valer Sabadus

  • partager